samedi 26 février 2011

onomatopées et scat vocal

Les onomatopées sont des interjections imitant des sons.
La bande dessinée a largement nourri la liste des onomatopées avec des " slurp" et autres "cui-cui".

La langue anglaise a la particularité d'avoir certains noms et verbes qui sont très proches des onomatopées qu'ils évoquent.
Ainsi "to splash" pour éclabousser, "to plop" pour clapoter, "to boom" pour gronder, retentir, "to mumble" pour marmonner, "to crash" pour percuter, écraser.

Le coq fait "cock-a-doodle-do", le cheval "clippity-clop", le chat "purr purr", tandis que le canard "quack-quack".

"La grande traversée", Goscinny/Uderzo

Voici Cathy Berberian (1925-1983) dans son Stripsody, pièce inspirée des comic strips américains:



Le scat est une technique d'improvisation vocale basée sur des onomatopées.
Voici le Tatoum scat, par les Virtuoso Migrateurs:



D'après le clarinettiste de jazz Mezz Mezzrow (dans son autobiographie "La rage de vivre"), c'est Louis Armstrong qui a le premier enregistré du scat lors d'une session avec le "Hot Five" en 1926. Alors qu'il chantait Heebie Jeebies, il a lâché le papier sur lequel étaient écrites les paroles... on l'entend donc dans cet enregistrement donner libre cours à son imagination en scat ( à 1'50):



Cette anecdote n'est pas sans rappeler la mésaventure du personnage de Charlie Chaplin dans les "Temps modernes". Les manchettes sur lesquelles sont inscrites les paroles s'envolent au début de son tour de chant. Il s'en suit une improvisation en forme de scat, comme une langue inventée, ce qu'on appelle "chanter en yaourt":



Cab Calloway est un de ceux qui ont popularisé le scat. Le voici dans Zaz-Zuh-Zaz:



Au-delà des "pou pou pi dou" de Betty Boop ou de Marilyn Monroe, des "be-bop-a-lula" de Gene Vincent, c'est à Ella Fitzgerald que l'on doit les improvisations en scat parmi les plus accomplies:



Le konnakol est un langage rythmique vocal d'Inde du sud (cf article du 14 avril 2010).
C'est une forme de scat vocal, dont voici une démonstration:



TaKaDiMi, Youpla Boum Tagada Tsoin Tsoin!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire